STOP à la guerre contre la SYRIE – Déclaration de la FMJD sur les frappes de missiles des Etats-Unis contre la Syrie

STOP à la guerre contre la SYRIE

Déclaration de la FMJD sur les frappes de missiles des Etats-Unis contre la Syrie

La Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique (FMJD) condamne les frappes de missiles américains menées contre des cibles syriennes le 6 avril. Cette attaque s’ajoute à tous les actes d’agression que le peuple syrien a dû affronter ces dernières années. Cette attaque constitue le point culminant de l’intervention impérialiste en Syrie et dans la région. L’excuse de l’usage présumée d’armes chimiques dans la ville de Khan Cheikhoun ne trouve pas de justification valable puisque il n’y a encore aucune preuve qui pointe du doigt les responsables de l’utilisation de ces armes chimiques.

Le bombardement américain en Syrie est la continuation des précédentes politiques des États-Unis de la part de la nouvelle administration. Il est évident que les interventions et l’invasion militaire sont des pratiques que l’OTAN n’a jamais abandonné de ses plans. Tout d’abord leur agenda impérialiste dans la région a créé, formé et financé les groupes armés de « L’État islamique ». Dès le début de la guerre contre la Syrie, l’OTAN et ses alliés ont apporté leur soutien à des groupes terroristes armés dans le but de déstabiliser la paix dans la région et de créer les conditions pour de nouvelles interventions contre des États souverains comme la Syrie. L’agenda impérialiste de l’OTAN aspire au contrôle des ressources énergétiques et des voies de transport. La satisfaction de leurs intérêts impérialistes les conduira probablement à redessiner les frontières de la région avec le sang du peuple.

La FMJD exprime sa solidarité avec le peuple syrien et appelle la jeunesse du Monde à unir sa voix à celle de toutes les forces du mouvement pour la paix dans le monde qui cherchent à mettre un terme à toute intervention étrangère et à la guerre contre la Syrie. La FMJD appelle à une solution pacifique fondée sur le respect de la souveraineté, de l’unité et de l’intégrité territoriale de la Syrie et du droit des peuples à décider eux-mêmes de leurs dirigeants et de l’avenir de leurs pays.

Budapest, 13 avril 2017.
QG de la FMJD.