ENCORE UN PROCÈS ! Rassemblement pour Ivan, Nina et Jules : mardi 5 déc. 13h, Cour d’appel de Lyon

ENCORE UN PROCÈS ! Rassemblement pour Ivan, Nina et Jules : mardi 5 déc. 13h, Cour d’appel de Lyon

A PARTAGER LARGEMENT !

Encore un appel qui tombe, cette fois-ci celui de Jules Yvan et Nina. La justice continue de réprimer ceux qui osèrent lutter contre la Loi Travail, plus d’un an après. Plus d’un an de poursuites et de harcèlement afin de punir toute contestation, toute résistance.

Le 12 Mai 2016, Jules, Yvan et Nina, au cours d’une manifestation contre la Loi Travail, ont déployé une banderole du balcon de la permanence de Jean-Louis Gagnaire alors député et fervent défenseur de la Loi Travail. La police qui les attendait à l’intérieur, après les avoir tenus en joue et malmenés, portera plainte aux côtés de M. Gagnaire prétextant de nombreuses blessures.

Le 13 Juillet 2016, Jules Yvan et Nina se sont vus relaxés. Cependant, Messieurs le procureur, Jean-Louis Gagnaire ainsi que la police qui réclamaient entre quatre et douze mois de sursis, 500 et 600€ d’amende par personne ainsi que trois à cinq ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique, firent appel dans un « grand soucis de justice ».

Après de longs mois d’attente, la date de l’appel nous est parvenue.

Nous vous invitons tous et toutes à venir assister à l’audience à 13h, 5 décembre 2017 à la Cour d’Appel de Lyon !

SOYONS NOMBREUX A VENIR POUR EXPRIMER NOTRE SOLIDARITÉ !

Départ en bus à 11h30 du parking du stade Geoffroy Guichard (covoiturage possible également au même rendez-vous) pour un retour vers 18h s’inscrire auprès de son syndicat.

Communiqué de l’UL CGT SAINT-ÉTIENNE

 

Publié par Secretaire Orga dans Actualités, Communiqués
SCANDALE ! MARTIN UNE NOUVELLE FOIS EN PROCÈS LE 5 FÉVRIER A LYON !

SCANDALE ! MARTIN UNE NOUVELLE FOIS EN PROCÈS LE 5 FÉVRIER A LYON !

La justice de classe a une nouvelle fois frappé : Martin P. devra se représenter à la Cour d’appel de Lyon le lundi 5 février…

La raison ? La justice a décidé d’analyser des éléments que l’accusation n’avait pas joint au dossier conformément aux prescriptions légales.

Mais quand il s’agit de réprimer un militant politique et syndical, on peut recommencer sans problème un troisième procès.

On veut se payer la tête de notre camarade et pour cela, on use de toutes les ficelles pour arriver à ses fins.

“Selon que vous serez puissant ou misérable Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.”

Vous êtes en France, nous sommes en 2017.

RELAXE POUR NOTRE CAMARADE !

Communiqué de l’UL CGT SAINT-ÉTIENNE

Publié par Secretaire Orga dans Actualités, Communiqués
Déclaration commune de 36 organisations de jeunesse communistes réunies à Sochi en Russie, au 19ème Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants, consacrée aux 100 ans de la Révolution Socialiste d’Octobre

Déclaration commune de 36 organisations de jeunesse communistes réunies à Sochi en Russie, au 19ème Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants, consacrée aux 100 ans de la Révolution Socialiste d’Octobre

A l’occasion du 19ème Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants, organisé par la FMJD, à Sochi en Russie, du 14 au 22 octobre, 36 jeunesses communistes du monde entier se sont réunis et ont publié à l’issue de leurs travaux la déclaration suivante consacrée aux 100 ans de la Révolution d’Octobre. Traduction NK.

Nous continuons sur la route d’Octobre rouge – Nous renforçons notre lutte pour le socialisme

Nous, 36 organisations de jeunesse communiste des quatre coins du monde, à l’occasion de notre participation au 19ème Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants, avons organisé en Russie le 18/10/2017, une activité commune dédiée aux 100 ans de la Révolution d’Octobre et déclarons ce qui suit:

Nous honorons collectivement les 100 ans de la Grande Révolution Socialiste d’Octobre! Nous honorons l’événement historique mondial exceptionnel du 20ème siècle qui a prouvé que le capitalisme n’est pas perpétuel et invincible, et prouvé que les peuples, par leur lutte, peuvent renverser le capitalisme et construire une société supérieure : le socialisme.

Nous honorons l’événement qui a prouvé que tous les grands problèmes auxquels les jeunes sont confrontés dans le monde capitaliste: guerres impérialistes, occupation, vagues de réfugiés et immigration forcée, crise capitaliste, exploitation, chômage, droits brisés au travail, discrimination contre les femmes, inaccès à l’éducation, à la culture et aux sports peuvent être résolus par la prise du pouvoir par la classe ouvrière et par le renversement révolutionnaire du capitalisme. Dans les pays où le socialisme a été construit, la jeunesse a connu d’importants succès qui, même aujourd’hui, semblent un rêve lointain pour la jeunesse de nos pays tels que l’accès à tous les niveaux de l’éducation, à un travail accessible et stable, au sport et à la culture.

La Grande Révolution Rouge d’Octobre a trouvé un pays pauvre et l’a transformé en une puissance mondiale, se trouvant aux côtés de tous les peuples qui ont défié l’impérialisme et ayant vaincu le fascisme nazi. Ce fut une source d’inspiration pour les peuples du monde entier, les incitant à se battre pour leur émancipation.

Le renversement du socialisme, la dissolution de l’URSS et la restauration du capitalisme en Russie et dans d’autres pays socialistes ne nous font pas peur. Nous déclarons de manière décisive que le 21ème siècle sera le siècle de nouvelles révolutions socialistes.

Il y a exactement 100 ans, la glace a été brisée et la route s’est ouverte ! Maintenant, cette route est devant nous! Prenons-la jusqu’à la grande victoire finale du socialisme-communisme.

Nous continuons sur le chemin d’Octobre Rouge. Nous renforçons notre lutte commune.

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous!

 

Organisations de jeunesse communiste signataires :

1. Fédération des jeunes communistes – Argentine

2. Jeunesse communiste d’Autriche

3. Union de la jeunesse du Bangladesh

4. Union des étudiants du Bangladesh

5. Union de la jeunesse communiste – Brésil

6. Ligue des jeunes communistes du Canada

7. Jeunesse communiste colombienne

8. Jeunes socialistes de Croatie

9. EDON – Chypre

10. Union de la jeunesse communiste – République tchèque

11. Jeunesse communiste d’Equateur

12. Jeunesse ouvrière socialiste allemande

13. Ligue des jeunes communistes de Grande-Bretagne

14. Jeunesse communiste de Grèce

15. Jeunesse communiste du Guatemala

16. Fédération de jeunesse de toute l’Inde

17. Fédération démocratique de la jeunesse l’Inde

18. Ligue des jeunes communistes d’Israël

19. Front de la jeunesse communiste – Italie

20. Union de la jeunesse démocratique jordanienne – UJDY

21. Fédération des jeunes communistes – Mexique

22. Fédération des étudiants démocratiques du Pakistan

23. Ligue révolutionnaire de la jeunesse communiste (bolcheviks) – Russie

24. Union de la jeunesse communiste léniniste de la Fédération de Russie

25. Ligue des jeunes communistes de Yougoslavie – Serbie

26. Union de la jeunesse communiste d’Espagne

27. Collectifs des jeunes communistes – Espagne

28. Union de la jeunesse socialiste – Sri Lanka

29. Union des étudiants socialistes – Sri Lanka

30. Jeunesse communiste révolutionnaire – Suède

31. Jeunesse communiste de Suisse

32. Union de la jeunesse communiste syrienne – Khaled Bakdash Youth

33. Jeunesse communiste de Turquie

34. Union de la jeunesse communiste léniniste d’Ukraine

35. Ligue des jeunes communistes des États-Unis

36. Jeunesse communiste du Venezuela

37. Jeunesse Communiste du Danemark

Publié par Secretaire Orga dans Communiqués, International
72e anniversaire de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique

72e anniversaire de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique

Pendant les temps durs et les conditions difficiles de la seconde guerre mondiale, les jeunes progressistes du monde n’étaient pas seulement en première ligne pour combattre le nazisme et le fascisme, mais ils bâtissaient également des ponts de communication et de coopération avec pour but de défaire leur ennemi commun.

Des millions de jeunes à travers le monde, même après la guerre et l’écrasement du fascisme, étaient inspirés pour une unité plus large au niveau international. C’était plus qu’un but pour les jeunes, c’était un devoir et une nécessité quand le 10 novembre 1945, au milieu des ruines laissées par la seconde guerre mondiale, la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique (FMJD) était fondée.

La fondation de la FMJD s’est faite lors d’un congrès international hébergé dans l’Albert Hall à Londres. Le congrès a rassemblé le monde entier, par les jeunes du monde qui partageaient une vision et des besoins communs. Depuis le 10 novembre 1945, la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique suit le chemin de la lutte, auprès des jeunes, des pauvres et des peuples opprimés du monde entier. Depuis lors, la FMJD est engagée dans cette position jusqu’à la fin de l’impérialisme, du fascisme, de la colonisation, de l’occupation, de la guerre, de l’exploitation et de la misère pour les peuples. Depuis lors, il n’y a pas de luttes légitimes que la FMJD ne supporte pas.

72 ans d’histoire sont atteints aujourd’hui, qui signifient que la FMJD a surmonté à travers son histoire, toutes les difficultés de toutes les périodes historiques avec succès. Les succès de la FMJD ont constitué la fédération comme « l’espoir » de millions de jeunes dans le monde, des jeunes qui sont motivés par les idéaux de la solidarité internationale et de l’amitié.

Le 72e anniversaire de la FMJD, est un événement qui balise les raisons des luttes de ses militants d’aujourd’hui. Dans la période actuelle de l’action de la FMJD, l’impérialisme conforte de plus en plus la domination des grands monopoles grâce aux guerres, aux invasions et interventions. La désolation et la mort sont répandus par les forces impérialistes dans leurs tentatives pour contrôler les ressources naturelles et axes de transports d’Etats souverains. Le fascisme monte à nouveau dans plusieurs parties du monde, et le fondamentalisme se développe avec encore plus de danger, démontrant qu’ensemble, avec le fascisme ils sont les outils entre les mains des impérialistes.

Ainsi, l’histoire de la FMJD est un témoignage pour le choix de la voie à suivre, elle s’impose comme un devoir pour ses militants pour montrer les alternatives à travers les luttes, elle impose la responsabilité pour la jeunesse anti-impérialiste internationale de montrer le pouvoir de la solidarité, de l’amitié et de l’anti-impérialisme. C’est histoire qui envoie le message clair que, ensemble, tous les membres de la FMJD continueront de porter les aspirations de la gauche, de la jeunesse progressiste et anti-impérialiste.

Tous les anniversaires de la FMJD constituent une étape démontrant la continuité de la lutte anti-fasciste, anti-guerre et anti-impérialiste, c’est aussi le temps d’honorer tous ceux qui sont venus avant nous aujourd’hui et se sont sacrifiés dans la lutte pour la paix, la solidarité et la justice sociale.

Vive la solidarité internationale

Vive le mouvement de jeunes anti-impérialiste !

Vive la FMJD !

Budapest, le 10 novembre 2017
Au nom de la FMJD, la direction générale.

Publié par Secretaire Orga dans Communiqués, International
La caisse de solidarité, en toute transparence (Mise à jour le 13/10/17)

La caisse de solidarité, en toute transparence (Mise à jour le 13/10/17)

Depuis plus d’un an, les Jeunes Communistes de la Loire organisent la solidarité envers tous les jeunes poursuivis en justice pour leur mobilisation contre la Loi Travail.

Pour que tout le monde sache où nous en sommes, et se sente concerné par cette caisse de solidarité, nous voulons évoluer en toute transparence.

Au 13 octobre 2017, le montant de la caisse de solidarité s’élève à 9 182 €

Manifestations de mai: 698€

Soirée de soutien: 500€

Chèques individuels:  260€

Fête de l’Humanité Loire: 260€

Avatarium: 160€

Rassemblement devant le 9.9 le 2 juin: 410€

Rassemblement du 3 juin devant le Tribunal: 260€

Bar de la JC le 3 juin: 135€

Manifestation de juin: 345€

Soirée au Bar et Vous: 64€

Projections de Films: 213€

Apéro solidaire à la JC: 45€

Chèque CNT : 300€

Chèque SNES42 : 100€

Chèque BDS42 : 100€

Concert Cavalerie le 21 juin: 407€

Rassemblement du 23 juin: 161€

Apéro militant à la JC le 24 juin: 81€

Manifestation du 28 juin: 153€

Fête populaire du PCF à Mably: 188€

Chèques individuels: 375€

Soirée de soutien à l’Excuse-Bar: 107€

Journée du 13 juillet devant le Tribunal + Soirée de solidarité: 2074€

Fête de l’Humanité: 1465€

Chèque de la section de Saint-Étienne du PCF: 1000€

Chèques individuels: 100€

Dons individuels: 170€

Dons individuels: 190€

Soirée de soutien à la Gueule Noire: 773€

Banquet de la JC: 310€

Congrès de l’ANECR: 776€

Premiers frais de justice payés: -254€

Soirées de soutien: 885€

Chèque FSU: 300€

Don du Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme: 70€

Chèque UL CGT: 500€

Don militants FI et syndicaux: 160€

Don Los[K]soS: 300€

Comité CGT des travailleurs privés d’emplois et précaires de Saint-Etienne: 175€

Fête de l’Humanité 2017: 526€

Frais d’avocat: -1300€

Indemnité demandée par la Police: -5000€

Soirée de soutien JCL du 6 octobre + dons: 500€

Don UD CGT 69: 140€

Pour faciliter la comptabilité, tout est arrondi à l’euro supérieur. La différence à été prise dans la caisse de la JC.

Nous devons donc continuer de multiplier les actes de solidarité.

Si par chance, la somme récoltée est supérieure à celle des amendes, la différence ne finira pas dans les caisses de la JC, mais sera utilisée pour de futurs convocations, jugements, etc.

Pour la JC Loire,
Simon Poudroux, ex-trésorier fédéral et Clément Dubien, trésorier fédéral.

Publié par Secretaire Orga dans Actualités, Communiqués
Rassemblement en soutien à Martin – Lyon – 9 octobre 2017

Rassemblement en soutien à Martin – Lyon – 9 octobre 2017

Le procès en appel de notre ex-secrétaire fédéral, Martin P. avait lieu aujourd’hui le lundi 9 octobre à la Cour d’Appel de Lyon.
A cette occasion, diverses organisations politiques et syndicales étaient présentes devant le tribunal pour apporter leur soutien à Martin.

A l’issue de ce dernier, nous avons appris que le rendu du procès sera dévoilé le lundi 13 novembre 2017.

Merci aux Jeunesses Communistes de Lyon, de Marseille, de Strasbourg pour leur présence ainsi qu’à tous les militants CGT mobilisés depuis toute la France et à toutes celles et tous ceux qui sont venus apporter leur soutien à Martin.

Retrouvez en vidéo les interventions des représentants des différentes organisations présentes sur le profil Facebook de la JC Loire.

D’ici là continuons la solidarité et les mobilisations, dès demain rendez-vous vous dans la rue aux côtés des travailleurs de la Fonction Publique ! RDV à 10h30 au départ de la Bourse du Travail à Saint-Étienne. On lâche rien!

Publié par Secretaire Orga dans Actualités, Communiqués
La caisse de solidarité, en toute transparence (Mise à jour le 09/10/17)

La caisse de solidarité, en toute transparence (Mise à jour le 09/10/17)

Depuis plus d’un an, les Jeunes Communistes de la Loire organisent la solidarité envers tous les jeunes poursuivis en justice pour leur mobilisation contre la Loi Travail.

Pour que tout le monde sache où nous en sommes, et se sente concerné par cette caisse de solidarité, nous voulons évoluer en toute transparence.

Au 9 octobre 2017, le montant de la caisse de solidarité s’élève à 8 542 €

Manifestations de mai: 698€

Soirée de soutien: 500€

Chèques individuels:  260€

Fête de l’Humanité Loire: 260€

Avatarium: 160€

Rassemblement devant le 9.9 le 2 juin: 410€

Rassemblement du 3 juin devant le Tribunal: 260€

Bar de la JC le 3 juin: 135€

Manifestation de juin: 345€

Soirée au Bar et Vous: 64€

Projections de Films: 213€

Apéro solidaire à la JC: 45€

Chèque CNT : 300€

Chèque SNES42 : 100€

Chèque BDS42 : 100€

Concert Cavalerie le 21 juin: 407€

Rassemblement du 23 juin: 161€

Apéro militant à la JC le 24 juin: 81€

Manifestation du 28 juin: 153€

Fête populaire du PCF à Mably: 188€

Chèques individuels: 375€

Soirée de soutien à l’Excuse-Bar: 107€

Journée du 13 juillet devant le Tribunal + Soirée de solidarité: 2074€

Fête de l’Humanité: 1465€

Chèque de la section de Saint-Étienne du PCF: 1000€

Chèques individuels: 100€

Dons individuels: 170€

Dons individuels: 190€

Soirée de soutien à la Gueule Noire: 773€

Banquet de la JC: 310€

Congrès de l’ANECR: 776€

Premiers frais de justice payés: -254€

Soirées de soutien: 885€

Chèque FSU: 300€

Don du Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme: 70€

Chèque UL CGT: 500€

Don militants FI et syndicaux: 160€

Don Los[K]soS: 300€

Comité CGT des travailleurs privés d’emplois et précaires de Saint-Etienne: 175€

Fête de l’Humanité 2017: 526€

Frais d’avocat: -1300€

Indemnité demandée par la Police: -5000€

Pour faciliter la comptabilité, tout est arrondi à l’euro supérieur. La différence à été prise dans la caisse de la JC.

Nous devons continuer de multiplier les actes de solidarité.

Si par chance, la somme récoltée est supérieure à celle des amendes, la différence ne finira pas dans les caisses de la JC, mais sera utilisée pour de futurs convocations, jugements, etc.

Pour la JC Loire
Simon Poudroux, ex-trésorier fédéral et Clément Dubien, trésorier fédéral.

Publié par Secretaire Orga dans Actualités, Communiqués
Discours de la JC42 au Rassemblement pour la Paix du 23 septembre 2017

Discours de la JC42 au Rassemblement pour la Paix du 23 septembre 2017

Dans le cadre de la Journée Internationale de la Paix, un Rassemblement pour la Paix organisé par la Jeunesse Communiste de la Loire, le PCF Saint-Étienne, l’AFPS Saint-Étienne et BDS 42,  a eu lieu le samedi 23 septembre à Saint-Étienne.

Vous trouverez ci-dessous le discours de la JC de la Loire prononcé à cette occasion :

“23 septembre, Saint-Étienne

Alors que les discours bellicistes et impérialistes ont résonné jusqu’à l’assemblée générale des Nations Unies, il est encore et toujours nécessaire de porter la voix de la paix. C’est dans ce sens que la JC Loire, le PCF Saint-Étienne, l’Association France-Palestine Solidarité Saint-Étienne et BDS 42 ont appelé à ce Rassemblement pour la Paix et contre les interventions impérialistes ce samedi 23 septembre.

En 2001, l’ONU a déclaré le 21 Septembre « Journée Internationale de la Paix », depuis, le Mouvement de la Paix avec le « Collectif 21 Septembre », organise des centaines d’événements divers partout en France pour « promouvoir les idéaux de paix » par des conférences, des débats, des rencontres avec la population, des expositions, des activités d’éducation pour la paix, ou des activités publiques ,etc. Et depuis deux ans le collectif des « Marches pour la Paix », qui réunit 120 organisations, a décidé d’organiser des marches et rassemblements les samedis suivant le 21 septembre.

Nous refusons de considérer que la paix est une utopie. La paix est un combat qui mérite d’être mené afin de répondre au « droit inaliénable des peuples à vivre en paix ». De la Syrie à la Birmanie en passant par le Mali et la Centrafrique, dans lesquels l’armée française est engagée, la paix doit devenir partout dans le monde une réalité pour laquelle les peuples doivent continuer de se battre.

Nous rejetons les propos de Donald Trump et des États-Unis qui menacent régulièrement de détruire ou d’envahir des pays, comme il a pu le faire récemment contre le Venezuela, contre Cuba ou contre la Corée du Nord.

La menace est grave, 14 ans après l’invasion de l’Irak qui a fait plus d’un million de morts civils, de l’Afghanistan, de la Libye ou plus récemment de la Syrie, nous ne pouvons pas accepter qu’une nouvelle intervention impérialiste se déclare en Asie, en Amérique Latine ou n’importe où dans le monde. Ces interventions loin de défendre la démocratie ou la liberté visent à piller les ressources naturelles des pays visés ou à infléchir leur politique nationale dans le sens des intérêts économiques du capitalisme, dont le stade suprême est l’impérialisme.

Nous rappelons par ailleurs que la terrible situation vécue les milliers de réfugiés et migrants est la conséquence directe des logiques de guerre et des logiques de profit engagées par les plus grandes puissances mondiales depuis des décennies. En ce sens, nous continuons à défendre l’indépendance, la souveraineté, et le droit inaliénable des peuples de décider librement de leur système politique, économique, social et culturel sans aucune ingérence, ainsi que les principes d’égalité et de réciprocité entre les États, et nous réaffirmons notre solidarité avec les peuples menacés.

Nous continuerons également de nous battre pour le désarmement nucléaire multilatéral. En ce sens nous nous félicitons de l’adoption historique du Traité d’interdiction des armes nucléaires à l’ONU le 7 juillet dernier, pour lequel les pacifistes du monde entier se sont battu. Néanmoins la plupart des pays occidentaux dont les États-Unis, Israël, ou la France n’ont pas ratifié ce traité à ce jour. Nous devrons donc lutter pour que notre pays ratifie ce traité et se débarrasse une fois pour toute de cette outil massif de mort, qui la seule fois où il a frappé, avait tué plus de 200,000 japonais en quelques minutes par deux bombes seulement à Hiroshima et Nagasaki.

Nous dénonçons aussi la volonté du gouvernement de Macron d’augmenter le budget de la Défense ainsi que les exportations d’armes. Le gouvernement Français, à qui l’OTAN demande comme à tous les pays membres d’arriver à un budget militaire de 2% du PIB minimum, a en effet annoncé vouloir augmenter le budget militaire de plus d’1,6 milliard d’euros pour l’année 2018 et doubler les crédits pour la modernisation des armes nucléaires. Ces augmentations ne satisferont que les profits des marchands de canon du lobby militaro-industriel et se feront au détriment des travailleurs et des services publics.

A titre d’exemple avec l’argent d’un seul missile M51 à têtes nucléaires, on pourrait construire 70 nouvelles écoles ou financer 120 appareils de scanner IRM pour les hôpitaux. Avec l’argent d’un sous-marin nucléaire, on pourrait construire 10 nouveaux lycées.

Nous continuons donc de porter la dissolution de l’OTAN, responsable de si nombreux conflits à travers le monde et demandons à la France de quitter cette alliance guerrière. Nous souhaitons à l’inverse que l’Organisation des Nations Unies retrouve son rôle d’acteur de la paix mondiale.

Nous réclamons enfin la libération des prisonniers politiques partout à travers le monde, libération qui représente souvent un premier pas vers une solution politique et pacifique de résolution des conflits. A ce titre nous avons une pensée toute particulière pour notre ami et camarade Salah Hamouri, injustement détenu par Israël, ainsi que pour les 1600 prisonniers politiques palestiniens, ou en France pour Georges Ibrahim Abdallah.

Nous vous remercions pour votre présence, et vous invitons à participer à l’initiative d’Handicap International, Place Jean Moulin, où une pyramide de chaussures est organisée afin de dénoncer les mutilations de civils, à travers les bombardements ou l’utilisation d’armes anti-personnels.

À bas l’impérialisme, à bas la guerre,

Vive la solidarité internationale des peuples, vive la Paix !”

Publié par Secretaire Orga dans Communiqués, International
Soirée de solidarité contre la répression – Vendredi 6 octobre

Soirée de solidarité contre la répression – Vendredi 6 octobre

A partager largement !

Il y a un an en septembre 2016 notre camarade Martin était condamné à 8 mois de prison avec sursis, 3850€ d’indemnités aux « victimes » et 5 ans d’inscription au casier judiciaire n°2 (soit 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique) suite à son engagement contre la loi Travail. Ce dernier a décidé de faire appel ! Le tout pour des faits de “violence sur force de l’ordre”, il aurait blessé 7 policiers en moins d’une minute!

Le mouvement contre la loi Travail a été un laboratoire de la répression politique, de nombreux militants ont été poursuivis. A Saint-Étienne, sur les 7 procès de militants, 6 ont été acquittés cela illustre l’acharnement et les mensonges éhontés de gouvernements, et leurs bras armés, pour faire passer des lois antisociales sans précédents !

Le lundi 9 octobre 2017 aura lieu son procès en appel à la Cour d’appel de Lyon (1 Rue du Palais de Justice, 69005 Lyon).

Le secteur lycéen de la JC Loire en soutien à Martin a décidé d’organiser une Soirée de solidarité, ouvert à tous et à toutes,  le vendredi 6 octobre à partir de 19h30 dans notre local au 3 rue Brossard à Saint-Étienne.
Les fonds de la soirée seront collectés pour la caisse de solidarité contre la répression.

Invitez vos amis et venez nombreux ! Contre la répression, la solidarité est notre arme!

L’ÉVÉNEMENT FACEBOOK

Publié par Secretaire Orga dans Actualités, Communiqués